______________________

_________________________________________________________________________________

Pour accéder à mon site web

Pour accéder à mon site web
CLIQUEZ ICI

______________________

_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

lundi 10 juillet 2017

10 juillet 2017, l'activité dans les hausses


Jusqu'à présent j'ai beaucoup axé mon travail aux ruchers sur l'augmentation de mon cheptel et cela passait inévitablement par la division et donc l'affaiblissement de mes plus fortes colonies. Je n'ai donc pas posé de hausses au printemps comme j'aurais pu le faire ; sacrifiant la production de miel.
C'était mon choix.
Aujourd'hui, j'ai dépassé les 70 colonies et je pense atteindre les 80 d'ici la fin août.
Depuis fin mai début juin, j'ai cessé de diviser mes colonies souches (anciennes) car j'ai pu commencer à poursuivre les divisions à partir des essaims artificiels réalisés au printemps. Grâce à une météo particulièrement favorable avec quelques oranges bienvenus et un suivi attentif, la plupart de mes colonies souches ont pu ainsi suffisamment se reconstituer pour envisager la pose de hausses. C'est ce que j'ai pu commencer à faire. Et ce travail commence à produire ses premiers effets pour mon plus grand plaisir.
Les photos montrent l'activité dans les hausses.

Le rucher Saint-Gervais en fleurs :


mercredi 28 juin 2017

28 juin 2017, bilan à mi saison


En début d’année je m’étais fixé comme objectif d’augmenter mon cheptel afin d’atteindre, pour cet automne, les 60 colonies. A ce jour j’ai 67 colonies et je devrais encore pouvoir faire évoluer ce nombre. A priori et sauf problème majeur je suis en mesure de dire, dès à présent, que mes perspectives sont atteintes.

Il me reste encore un bon mois pour poursuivre ce travail et si je peux atteindre les 80 colonies pour septembre cela me permettrait d’aborder l’hiver avec plus de sécurité et sérénité. En prenant en compte les éventuelles pertes hivernales, je pourrai disposer d’une base solide pour poursuivre en 2018 ce travail d’évolution de mon cheptel dans l’optique d’atteindre 100 à 120 ruches, tout en consacrant dès le printemps une partie des colonies à la production de miel, ce que je n’ai pas pu faire cette année. Mais c’était mon choix, miel ou abeilles, il me fallait choisir.

J’ai tout de même pu poser quelques hausses depuis peu et si l’été est clément, je pourrai produire du miel.
Le montage photos présente l'ensemble de mes 6 ruchers.

mardi 6 juin 2017

2 juin 2017, mon rucher d'élevage...


Presque trente ruchettes...
A partir de maintenant je vais commencer à transférer une partie de ces essaims dans des ruches, la moitié. Et je vais consacrer l'autre moitié à poursuivre les divisions.

lundi 29 mai 2017

29 mai 2017, l'ensemble des photos prises le 16 avril

Voici l'ensemble des photographies prises le 16 avril dernier et réunies dans un petit montage vidéo.
La vidéo dure 6 min mais je pense que vous ne serez pas déçu et irez jusqu'au bout.
Je vous laisse découvrir...