______________________

_________________________________________________________________________________

Pour accéder à mon site web

Pour accéder à mon site web
CLIQUEZ ICI

______________________

_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

lundi 7 septembre 2015

7 septembre 2015, soleil d'artifice


Voici un bien joli nom pour un phénomène tout aussi agréable à observer. Il s'agit de la première sortie, hors de la ruche, des jeunes abeilles ; de leur premier vol. Toutes sont de la même génération, âgées d'une quinzaine de jours. Elles effectuent ensemble cette sortie, de préférence en milieu d'après midi, vers les 16h/17h et par beau temps. C'est spectaculaire à voir et à entendre, surtout quand plusieurs ruches se donnent rendez-vous, au même moment, pour cette chorégraphie aérienne. Chaque vol d'orientation dure assez peu de temps, guère plus de 15 à 20 minutes et peut réunir plusieurs milliers d'abeilles.
C'est ce vol de reconnaissance et d'orientation qui va leur permettre, lors de leurs prochains retours de butinage, d'identifier leur propre ruche au sein du rucher, de se repérer parmi toutes les autres et d'éviter une intrusion chez les voisines qui pourrait leur être fatale. Il faut savoir que chaque ruche, chaque colonie est imprégnée d'une odeur qui lui est propre. Les gardiennes, au trou de vol, veillent et contrôlent toutes les entrées. Si une abeille n'est pas en "odeur de sainteté" elle sera repoussée manu militari !
Tout l'environnement est mémorisé, la forme de la ruche, ses couleurs que les abeilles perçoivent très bien, exceptée le rouge, les plantes, les arbustes, la position, la localisation et l'orientation de la ruche.
Les abeilles intègrent tellement bien la position exacte de leur maison que l'apiculteur qui désire déplacer une ruche dans le rucher doit s'y prendre à de nombreuses reprises, par des déplacements journaliers n'excédant pas 50 cm à chaque fois, au risque de provoquer des dérives mortelles. Ou bien, il lui faut isoler et désorienter la colonie en fermant la ruche durant 48h au moins.

Quand j'ai observé ces sorties je me demandais ce qu'elles pouvaient bien signifier. Était-ce un début d'essaimage ? Une trop grande chaleur à l'intérieur de la ruche qui poussait les abeilles à sortir en masse ?  Non, c'était seulement le signe que la colonie était en pleine forme, bien dynamique.
Les anciens ont nommé ce vol collectif, soleil d'artifice. Et, je trouve, qu'il porte bien son nom !