______________________

_________________________________________________________________________________

Pour accéder à mon site web

Pour accéder à mon site web
CLIQUEZ ICI

______________________

_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

dimanche 31 janvier 2016

30 janvier 2016, la "vieille dame" est installée dans son nouveau cadre.

A la nuit tombée la "vieille dame" est arrivée à son nouvel emplacement pour encore, je l'espère, de longues années devant elle.
Je lui ai gardé son ancienne orientation, est-nord-est.
Placée seule, afin de mieux identifier les essaims naturels qui pourraient en sortir, elle est en bordure de mon potager, à environ 70m du rucher.
La colonie se porte bien.
Suivant les conseils que j'ai reçus d'apiculteurs plus expérimentés, je vais la laisser en l'état. Comme je l'ai dit précédemment, la ruche n'a plus été suivie depuis au moins 2009, aucun traitement, aucune manipulation, aucune intervention.
La hausse d'origine a été placée sans cadre. La colonie y a construit ses rayons de façon très très libre. Elle a donc accès à cet ensemble complet et assez volumineux (c'est une Dadant 12c).
Je vais l'observer et suivre son évolution sans y faire le moindre traitement. Je la laisse tranquille.
Mon objectif est d'essayer de récupérer des essaims naturels qu'elle produira très certainement, du moins je l'espère.
Il y a, tout autour, de nombreux arbres fruitiers qui pourront être autant de support d'étape pour les essaims.

dimanche 24 janvier 2016

24 janvier 2016, récupération d'une ruche habitée mais jamais ouverte depuis plus de 7 ans !



J'ai un ami qui m'a contacté pour savoir si je voulais récupérer une ruche que ses parents ont dans leur jardin. Ils ont récupéré cette ruche en 2009 pour faire plaisir à une voisine et depuis ne s'en sont jamais occupé. Sa mère en a peur et son père n'a pas du tout la fibre apicole.
Ils souhaitent s'en séparer afin de libérer l'emplacement.

La colonie est toujours active, même après autant d'années sans aucun traitement ni aucun suivi/contrôle. Stupéfiant !!! 
Il est possible que cette ruche qui vit, depuis aussi longtemps, sans aucun suivi, soit en réalité une succession d'essaims. Quand l'un meurt, un nouveau s'installe puis meurt et un autre arrive etc, etc.

Quoiqu'il en soit, j'ai visité la ruche aujourd'hui. Il y a une belle petite activité.

Pour ouvrir le toit j'ai vu le moment où mon lève-cadre allait se tordre tellement c'était propolisé.
Et une fois ouvert j'ai eu accès à un ensemble de rayons imbriqués les uns dans les autres. Une vraie anarchie. La hausse est installée depuis le début mais je n'ai pas vu de cadres en bois en haut ??? les rayons montent du fond vers le toit sans aucun guidage.
C'est une Dadant 12c.
Les cires sont marron bien foncé mais pas noires. Au poids il y a très peu de réserves.
Je n'ai pas pu en voir plus au risque de tout casser.
Sur l'une des deux photos, on peut apercevoir les rayons qui sortent de la hausse.
Le bois de la ruche est encore en bon état malgré les apparences.
Je vais la récupérer samedi soir pour l'installer dans mon rucher.


Dans un premier temps, je vais lui retirer tout ce qui dépasse au-delà du corps. Si je peux je lui retire aussi la hausse et lui place un candi. Là où elle est, à Sorgues, les amandiers, les argelas sont abondants et en fleurs ainsi que les romarins, etc.
Par contre dans mon coin, il n'y a pas encore une telle profusion de nectar.

Et dès que mes avettes seront en capacité de tirer les cires, je retire la colonie de sa ruche (comme pour la récupération d'une colonie dans une fenêtre par exemple) et la "transvase" dans une ruche vide avec cadres neufs, cires gaufrées et... et traitement, probablement avec Apiguard

Quant à la ruche, nettoyage, peinture... bref une seconde jeunesse !





dimanche 10 janvier 2016

8 janvier 2016, une activité anormalement printanière au rucher.

J'ai pris ces vidéos et photos le 8 janvier par une belle journée ensoleillée et légèrement voilée.
La veille, il avait plu avec des températures de 3° en matinée... Un temps un peu fou. Pas étonnant que nos abeilles soient quelque peu "perturbées". Enfin perturbées est un bien grand mot car, à les observer, elles ne paraissent pas si perturbées que ça. 
J'ai réalisé une vidéo à partir de ces images. La voici :



samedi 2 janvier 2016

2016 est là !


2014
Aura été la naissance d'un projet un peu fou,
soutenu par le bel élan de votre générosité.
2015
A vu l’implantation du rucher et l'aménagement de la miellerie.
2016
Ce sera, je l'espère, la concrétisation et la récompense,
mes premières belles récoltes tant attendues,
et pour vous, enfin, l'arrivée de vos contreparties !