______________________

_________________________________________________________________________________

Pour accéder à mon site web

Pour accéder à mon site web
CLIQUEZ ICI

______________________

_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

lundi 25 septembre 2017

23 septembre 2017, récupération d'un (très petit) essaim

23 septembre, c'est mon jour anniversaire...
En fin d'après-midi, 17h30, nous étions au rucher en train d'arroser quelques plantations quand est arrivé, au-dessus de nous, un nuage d'abeilles. Là, première réaction, hé zut ! un essaim à cette heure-ci et en septembre quelle merde. Avec Stéphane nous avons eu l'impression que l'essaim arrivait sur le rucher et non qu'il sortait d'une ruche. Le petit nuage a commencé par tourner et par se rapprocher de deux ruches, comme s'il voulait y entrer. Puis il est allé se poser près d'un arbuste, à deux, trois mètres du rucher.
Branle-bat de combat. Vite, chercher une ruchette, y mettre deux cadres de miel que j'avais gardés et trois cadres construits. Drap, enfumoir, combi, et me voilà partie pour récupérer cet essaim. Ce tout petit essaim, comme l'on peut le constater sur les photos.
Je sais que ses chances se passer l'hiver sont minces, très minces, mais j'ai décidé de les lui offrir. En cette saison, en pleine nature et en partant de zéro, cet essaim n'a quasi aucune chance de survie. Là, je lui ai proposé réserves et cadres bâtis. En fonction de son installation à l'intérieur de la ruchette, je le confinerai sur 4 cadres voire 3 cadres.
Etant petit, sur le drap, j'ai pu facilement repérer et voir la reine. Une belle noire non marquée. Ouf ! Toutes mes reines sont marquées ! Donc, a priori, cet essaim ne devrait pas être issu de l'une de mes ruches. De plus, il s'agit de l'un de mes ruchers de production constitué de belles colonies. A essaimer, ce serait un bien plus grand nombre d'abeilles qui aurait constitué cet essaim. Ce qui est loin d'être le cas. Deux questions demeurent, pourquoi un essaimage en cette saison et pourquoi un si petit essaim ?









Elles battent le rappel !


Sur cette photo, la grande de Nasanov est bien visible. Cette glande diffuse des phéromones de regroupement qui attirent les abeilles d'une même colonie et les amènent à se regrouper. C'est cette petite "fente" blanche à l'extrémité supérieure de l'abdomen des abeilles. On dit que les abeilles battent le rappel (abdomen dirigé vers le haut et battement d'ailes). Dans notre situation, c'est le signe que la reine est à l'intérieur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre avis et commentaires !